Huawei plaide  » non coupable  » à des accusations de vol de secrets commerciaux devant la Cour fédérale américaine

M. Huawei a plaidé non coupable à une poignée d’accusations qui l’accusent de vol de secrets commerciaux, de fraude par le feu et d’obstruction à la justice devant le tribunal fédéral américain de Seattle. L’entreprise a été reconnue coupable d’avoir volé des secrets commerciaux de T-Mobile en 2017 et a été condamnée à payer 4,7 millions de dollars. L’entreprise pourrait se voir imposer une amende semblable dans le cadre de ce nouveau procès, soit une amende minimale de 5 millions de dollars ou trois fois la valeur du secret commercial en question.

Après les plaidoyers de non-culpabilité, le juge de district américain Ricardo S. Martinez a fixé la date du procès à mars 2020.

A lire en complément : L'annonce de Google sur les jeux GDC commence à 10h PDT, voici comment la regarder

Bien que Huawei dispose d’une année complète pour se préparer à ce cas particulier, l’entreprise se prépare également à l’extradition potentielle de Meng Wanzhou vers les États-Unis après son arrestation au Canada en décembre. Huawei Chief Financial Officer Meng Wanzhou, recherché aux Etats-Unis pour fraude bancaire dans le cadre de transferts d’entreprises ayant violé les sanctions américaines contre l’Iran.

Le délai dont dispose le Canada pour décider s’il entamera une procédure d’extradition expire aujourd’hui. Le Canada approuvera probablement la demande d’extradition des États-Unis plus tard aujourd’hui.

A lire également : Les 10 premières choses que chaque propriétaire de OnePlus 7 Pro doit faire

Huawei est actuellement le numéro deux mondial des fabricants de smartphones, même sans présence officielle aux Etats-Unis. Alors que la plupart des gens connaissent Huawei pour leurs smartphones, l’infrastructure cellulaire de l’entreprise est le principal problème avec lequel les agences gouvernementales américaines se sont opposées en raison des liens étroits de Huawei avec le gouvernement chinois.

Source : Nouvelles de l’AP