FAC pourrait exiger des transporteurs qu’ils bloquent les appels robotiques par défaut.

Vous n’aimez pas recevoir des appels de spam, surtout de la part de robocalls ? Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul, et plus récemment, des opérateurs comme Verizon ont commencé à déployer gratuitement des filtres antirobocalling pour ses clients. Auparavant, l’opérateur avait facturé à ses clients un abonnement mensuel pour l’utilisation de cette fonctionnalité.

Dans l’ensemble, c’est encore aux transporteurs de décider s’ils veulent offrir de telles fonctions à leurs clients, mais la bonne nouvelle, c’est que si vous préférez ne pas attendre les transporteurs pour faire ce qu’il faut, la FCC vous couvre. Dans un article publié sur le site Web de la FCC, il semble que le président de la FCC, Ajit Pai, cherche à proposer un nouvel ensemble de règles qui feront du blocage des robocalls au niveau des opérateurs un défaut.

A voir aussi : Tout ce qu'il y a de nouveau sur Netflix en avril 2019

« Permettre le blocage d’appels par défaut pourrait être un grand avantage pour les consommateurs qui en ont assez des appels robots. En précisant clairement que le blocage des appels est autorisé, la FCC donnera aux fournisseurs de services vocaux la sécurité juridique dont ils ont besoin pour bloquer d’emblée les appels non désirés afin que les consommateurs n’aient jamais à les recevoir ».

Cela signifie que les clients n’auront pas besoin de demander si leur opérateur prend en charge ou non le blocage des robocalls ou s’ils ont besoin d’opt-in sur cette fonctionnalité. Au lieu de cela, les clients seront optés par défaut et devront en fait se retirer s’ils ne veulent pas profiter de ces filtres (bien que nous ne puissions pas vraiment imaginer pourquoi).

A lire aussi : Pourquoi suivre des blogs sur les nouvelles technologies ?

La proposition de Pai suggère également que ces outils de blocage soient mis gratuitement à la disposition de tous les clients. Cela ne sera pas appliqué, mais c’est quelque chose qui sera encouragé. Reste à savoir si ces nouvelles règles seront adoptées ou non, mais nous l’espérons certainement.

Source : Police Android