Les pages AMP n’afficheront plus l’URL AMPified dans Chrome

Les pages AMP sont un moyen pour Google d’accélérer et d’amincir l’Internet. Ce que fait AMP, c’est mettre en cache une version  » légère  » de nombreux sites populaires, et lorsque vous la consultez, vous visualisez la version mise en cache à partir des serveurs Google. Cela permet de se débarrasser de beaucoup de ballonnements et de données supplémentaires que votre téléphone doit télécharger et afficher, ce qui est formidable en termes de vitesse. Cependant, vous manquerez beaucoup de fonctionnalités du site d’origine.

Aimer ou détester (et il y a beaucoup de gens dans les deux camps), il semble que le dispositif est là pour rester. Cependant, Google a annoncé que l’URL, qui indiquait auparavant qu’il s’agissait d’un site Google AMP, sera désormais remplacée par l’URL de la page originale. Cela se fait en utilisant un processus complexe appelé échanges signés, qui est mieux expliqué par Google lui-même.

A lire aussi : Samsung dévoile son téléphone pliable appelé Galaxy Fold, le 26 avril prochain

Le problème est qu’il semblera que vous êtes sur le vrai site, et non sur le site AMP en cache de Google. Bien que cela puisse sembler plus propre comme le prétend Google, c’est aussi trompeur et fera probablement croire aux utilisateurs qu’il s’agit du site d’origine. Cela ne peut pas être bon pour les utilisateurs ou les propriétaires de sites, car les utilisateurs seront perdants sur les fonctionnalités et les commentaires et les propriétaires de sites peuvent perdre des utilisateurs. Cela semble être une façon hostile de garder les utilisateurs sur les propres pages de Google.

Cette fonctionnalité ne fonctionnera qu’avec Google Chrome pour le moment, donc changer de navigateur est une bonne solution. Si vous voulez éviter la poussée de Google vers des URLs trompeuses dans les prochaines semaines, passer à Firefox ou Opera est le ticket de sortie.

Lire également : Mise à jour : Likely Wed 13] Android Q pourrait enfin être lancé aujourd'hui que le bug tracker s'ouvre au public

Source : Blog des webmasters Google
Via : Police Android