SEO

Liste de contrôle technique d’audit SEO

Un audit technique de référencement consiste à analyser certains aspects de votre site Web pour s’assurer qu’il fonctionne parfaitement. Ce guide vous montre ce que vous devez vérifier.

Introduction

Un audit technique de référencement est important pour vérifier le bon fonctionnement de votre site web, aider vos utilisateurs à profiter pleinement de votre site, ainsi que pour améliorer votre classement dans Google. Dans un audit techniqueSEO, le site Web est analysé en détail en fonction de divers facteurs tels que la structure URL, l’architecture des pages, le classement par mots-clés ou d’autres facteurs OnPage. Vous pouvez tirer des propositions concrètes d’un audit SEO pour essayer d’améliorer le classement général de votre site Web dans les moteurs de recherche. Cette liste de contrôle vous guidera tout au long de votre audit SEO, en vous montrant les facteurs dont vous avez besoin pour vérifier et optimiser pour assurer un site Web techniquement parfait.

Lire également : Pourquoi le netlinking est utile au SEO ?

1. Indexation et cache

1.1. Vérifiez le nombre de pages d’atterrissage organiques dans Google Analytics

La revue de site est un moyen rapide de vérifier le nombre de pages indexées de votre site Web. Les pages indexées sont des pages qui sont visibles pour les utilisateurs qui peuvent cliquer dans les SERPs. Il est important de vérifier que les moteurs de recherche peuvent parcourir et indexer correctement vos pages.

Vous pouvez facilement exécuter l’évaluation du site dans Google (entrez site : dans la recherche Google).

A découvrir également : Comment mesurer la vitesse d'une page ?

  • Combien de pages ont été trouvées au total ?
  • La page d’accueil est-elle le premier résultat de recherche ?

1.2. Vérifier le nombre de pages dans l’index de Google

Google Analytics est un fantastique outil gratuit pour la collecte et l’analyse des données d’un site Web. Vous pouvez également consulter vos pages indexées ici. Sous « Comportement », « Contenu du site », « Pages d’atterrissage », vous verrez une liste de vos pages d’atterrissage. Les pages trouvées dans Google Analytics correspondent-elles au nombre de pages trouvées dans le fichier examen du site ?

1.3. Recherchez votre propre marque et les mots-clés associés à la marque

L’image de marque est un instrument de marketing important et joue un rôle central dans l’optimisation des moteurs de recherche. Si les utilisateurs recherchent votre marque, il est essentiel que votre site Web soit le premier dans les résultats des moteurs de recherche.

Votre page d’accueil s’affiche-t-elle en haut après la recherche du nom de la marque ?

Si la page d’accueil n’est pas affichée en haut lors de la recherche de la marque, cela peut être dû à une pénalité par Google, votre page d’accueil peut ne pas être indexable, ou peut-être une autre page de votre site est affichée en haut. Dans ce cas, vous devriez penser à ajuster votre contenu pour vous assurer que le contenu le plus pertinent se trouve sur votre page d’accueil.

1.4. Exécuter une recherche mobile

La convivialité de votre site Web joue un rôle important dans sa facilité d’utilisation et pour votre classement par Google. La convivialité mobile est un facteur de classement officiel depuis avril 2015.

  • Votre page d’accueil est-elle le premier résultat de recherche lorsque vous effectuez une recherche mobile ?
  • Vos pages d’atterrissage peuvent-elles être facilement naviguées et utilisées à l’aide d’un appareil mobile ?

Pour plus de conseils sur la façon d’assurer un site Web convivial pour les mobiles, téléchargez notre ebook ici.

1.5. Robots.txt

Le fichier robots.txt donne des instructions au moteur de recherche, et doit être enregistré dans le répertoire « racine du domaine ».

  • Le fichier robots.txt est-il dans le répertoire racine ?
  • Des pages ou des répertoires importants sont-ils bloqués ?
  • Testez facilement votre fichier robots.txt à l’aide de l’outil gratuit Ryte.

1.6. JavaScript, Cookies et CSS

JavaScript et CSS jouent un rôle particulièrement important pour l’expérience utilisateur. JavaScript peut représenter des éléments d’engagement interactifs et dans les fichiers CSS, vous pouvez déterminer les éléments de conception essentiels de votre site Web. Cependant, si ces fichiers sont trop volumineux, ils peuvent ralentir le temps de chargement de votre site Web. Vous devriez consolider autant de fichiers JavaScript que possible dans un seul fichier pour les requêtes serveur inutiles.

  • Avez-vous des fichiers JavaScript et CSS sur votre site Web ?
  • Les liens de navigation fonctionnent-ils ?
  • Y a-t-il une obligation d’acceptation des cookies sur les pages ? Les pages qui ne peuvent être consultées par le robot d’exploration qu’après acceptation des cookies présentent un problème pour les moteurs de recherche, et ne sont ni explorées ni indexées.
  • Y a-t-il de gros fichiers JavaScript ou CSS qui ralentissent la vitesse de la page ?
  • Quelle est la vitesse de la page sans JavaScript ? Peut-on y naviguer ?

1.7. Sitemaps XML

Le plan du site XML donne à Google une vue d’ensemble de toutes les URL de votre site Web tout en donnant au moteur de recherche, un aperçu complet de la structure de votre site Web. C’est utile pour Google en cas de problèmes d’indexation, vos pages peuvent toujours être indexées car Google connaît la structure de votre site. Le plan du site doit se trouver dans le répertoire racine de votre site Web et vous devez le télécharger dans la console de recherche Google.

  • Le plan du site XML est-il dans le répertoire racine ?
  • Le plan du site est-il listé dans le fichier robots.txt ?
  • Votre sitemap XML se trouve-t-il dans la console de recherche Google ?
  • Les pages les plus importantes sont-elles incluses dans le plan du site ?
  • Vos sitemaps XML sont-ils structurés pour montrer les problèmes d’indexation ?
  • Vos sitemaps suivent-ils les protocoles XML ?

1.8. Pages orphelines

Les pages orphelines sont des pages qui ne sont liées à aucune autre page de votre site Web. Cela signifie que les robots des moteurs de recherche ne pourront pas trouver et parcourir votre page via la structure de liens, et que les utilisateurs ne pourront pas non plus y accéder. Vous pouvez vérifier les pages orphelines avec Ryte Website Success, dans la navigation cliquez sur « Liens » -> « Pages sans liens entrants ». Vous devez vous assurer que ces pages sont incorporées dans votre structure de liens interne.

1.9. « Noindex » meta robots tag

La balise meta noindex est la méthode préférée pour empêcher les pages d’être indexées par Google. Cette balise est incluse dans la zone d’en-tête de la page dans le code source. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles vous pouvez ne pas vouloir que certaines URLs soient indexées, par exemple les zones qui nécessitent un login. L’étiquette doit être utilisée avec prudence. En cas d’utilisation incorrecte, cela pourrait expliquer que les pages pertinentes de votre site Web ne sont plus indexées, ce qui pourrait entraîner une baisse importante du trafic et des revenus.

  • La balise « noindex » des méta-robots a-t-elle été utilisée accidentellement sur des pages, ce qui empêche l’indexation de la page ?
  • Y a-t-il des pages qui devraient avoir la commande « noindex » ?

1.10. Vérifier le cache Google sur les pages importantes

Les sites Web changent très rapidement. Vous pouvez toujours récupérer les anciennes versions du site Web à partir du cache.

  • Le contenu est-il affiché ?
  • Y a-t-il des liens qui ne sont pas visibles sur la page ?
  • Avez-vous vérifié la version texte de la page mise en cache ?
  • La navigation est-elle disponible ?

2. Vérification OnPage

2.1. Étiquettes de titre

Le titre se trouve dans la section en-tête d’une page HTML. Le contenu de la section de tête est entouré d’une étiquette à tête ouvrante et d’une étiquette à tête fermante. Le titre est important pour transmettre aux moteurs de recherche le contenu de la page. Le titre est également visible pour les utilisateurs dans les SERPs, il doit donc décrire avec précision le contenu de la page pour encourager les utilisateurs à cliquer dessus.

  • Est-ce que toutes les URLs ont des titres ? Les titres manquants pourraient avoir un effet négatif sur le classement car les moteurs de recherche ne connaîtront pas le contenu de la page.
  • Les balises titre sont-elles assez longues ? Ils doivent comporter 55 à 60 caractères (ou jusqu’à 512 pixels) pour être entièrement affichés.
  • Toutes les balises titre sont-elles uniques ? Vous devriez éviter de dupliquer les titres des pages car cela rend difficile pour les moteurs de recherche de juger de l’importance relative des pages.
  • Le nom de la marque figure-t-il dans la balise titre de la page d’accueil ?

2.2. Descriptions

Les descriptions ne jouent pas un rôle aussi important que le titre dans l’évaluation de la page par les moteurs de recherche et ne sont plus un facteur de classement. Cependant, les descriptions de pages peuvent fortement influencer le taux de clics d’une URL dans les SERPs, donc sont des facteurs importants à inclure dans l’optimisation de votre page.

  • Est-ce que chaque page a une description ?
  • La description est-elle structurée comme un appel à l’action ?
  • Y a-t-il des descriptions trop courtes ou trop longues ?

2.3. Mots-clés

Pour optimiser avec succès et de manière durable un site Web, vous devez avoir la bonne stratégie de mots-clés.

  • Comment vos mots-clés sont-ils distribués dans les SERPs ? Si beaucoup de mots-clés ont une position inférieure à 10, vous devez optimiser les URLs pour ce mot-clé, par exemple en mettant à jour le texte, le titre et la description.
  • Comment votre classement par mot-clé se compare-t-il à celui de vos principaux concurrents ?

2.4. Chefs H

Les titres sont marqués à l’aide de la balise h. Les chiffres 1 à 6 sont utilisés pour indiquer la pertinence des titres, h1 étant le titre le plus important.

  • Les en-têtes H sont-ils placés dans un ordre décroissant où H1 est le titre le plus important ?
  • Y a-t-il plus d’une balise H1 sur une URL ?

Vous pouvez analyser vos titres de page avec Ryte. Dans Website Success, cliquez sur « Content », « Title » dans la navigation pour obtenir un aperçu des titres de vos pages.

2.5. Balises Alt

L’attribut ALT est un facteur important dans l’optimisation de la page d’accueil. Il transmet des informations à Google concernant le contenu des images, car les moteurs de recherche ne peuvent pas lire les images. Si vos images ne peuvent pas être affichées pour des raisons techniques, les balises alt fournissent aux utilisateurs des informations sur l’image. Ils sont également très accessibles car ils peuvent être lus par des lecteurs d’écran.

  • Les mots-clés pertinents sont-ils utilisés dans les balises ALT ?
  • Est-ce que tous les fichiers images ont des balises ALT pertinentes ?

De nombreux outils sont disponibles pour vous aider à vérifier facilement si vos images contiennent des balises alt ou non. Vous pouvez facilement vérifier avec le compte gratuit Ryte.

2.6. URL

Il existe deux types d’URL : les URL statiques et les URL dynamiques.

  • Êtes-vous sûr que vos URLs ne contiennent pas de caractères spéciaux (par exemple : ?, !, !, $, %) ?
  • Les URL ont-elles des ID de session ou des paramètres longs ? Il faut les éviter.
  • Les URL sont-elles statiques ou dynamiques ? Les moteurs de recherche ont tendance à préférer les URL statiques.
  • Les URL transmettent-elles le contenu de la page Web ?
  • Les URLs peuvent-elles être piratées ? Cela signifie que l’utilisateur peut accéder automatiquement au niveau du répertoire sus-jacent en supprimant la dernière partie du nom du fichier de l’URL.

Si vous voulez changer une URL, vous devez implémenter une redirection. En général, vous ne devriez optimiser les URLs que si c’est vraiment nécessaire, car leur modification pourrait avoir un impact négatif sur le trafic.

2.7. Les canoniques

La balise canonique est un indicateur pour les moteurs de recherche que le contenu original d’une page se trouve sur une URL différente. Ceci est utile par exemple pour éviter les problèmes de duplicate content – si deux pages ont un contenu similaire, une balise canonique peut être utilisée pour indiquer aux moteurs de recherche quelle page est la plus importante, et doit donc être indexée. La balise est mieux définie dans la section d’en-tête d’une page.

  • Est-ce que chaque page a une balise canonique ?
  • Y a-t-il des étiquettes canoniques contradictoires ?
  • Est-ce que chaque URL unique a son propre canonique ?
  • Y a-t-il des balises canoniques invalides ou déclarées à tort ?

3. Le contenu

3.1. Quantité de contenu par rapport aux annonces

Depuis le déploiement de la mise à jour Panda, Google a amélioré la qualité des résultats des moteurs de recherche en s’assurant que les meilleurs résultats contiennent un contenu pertinent et de haute qualité. Par conséquent, la proportion de contenu pertinent sur la page est un facteur important pour l’évaluation de la page par les moteurs de recherche.

  • Y a-t-il assez de contenu unique dans la partie supérieure (au-dessus du pli) de la page Web ?
  • La section au contenu unique l’emporte-t-elle sur les annonces de la page ?

3.2. Focalisation sur les mots-clés

L’accent sur les mots-clés est un aspect important de l’optimisation des moteurs de recherche. En général, il y a deux orientations stratégiques par mot-clé : la stratégie à queue courte et la stratégie à queue longue.

  • Le motif des mots-clés correspond-il à l’orientation de la page ?
  • Y a-t-il des pages qui sont optimisées pour les mots-clés à longue queue ?

3.3. Dupliquer le contenu

Le contenu dupliqué est une source de risque pour le classement de votre site Web et représente un grand défi pour de nombreux propriétaires de sites Web, en particulier les propriétaires de boutiques en ligne, car les moteurs de recherche ne peuvent juger quelle page est la plus importante et doit donc être incluse dans l’index.

  • Les URLs ont-elles des paramètres ou des codes de suivi ?
  • Les URLs complètement différentes ont-elles un contenu identique ? Cela se produit souvent lorsque le même contenu (par exemple : les produits) est disponible dans différentes catégories.
  • Copiez une section du contenu entre guillemets et saisissez-la dans la recherche Google. Ce contenu figure-t-il également ailleurs dans le domaine ?
  • Le contenu en double a-t-il déjà été supprimé ? Si c’est le cas, vous devez soumettre une demande de suppression du contenu à Google.
  • Un contenu identique est-il disponible dans des sous-domaines différents ?
  • Existe-t-il des versions imprimables ? Dans l’affirmative, cela pourrait éventuellement donner lieu à un contenu en double accessibilité à partir d’une autre URL.

4. Architecture des pages et liens internes

Les liens internes sont importants pour le référencement, vous aidant à éviter les pages orphelines et à améliorer l’architecture de votre site en général. Cela peut avoir un impact positif sur votre classement.

4.1. Textes d’ancrage

Veillez à ne pas confondre Google en créant des liens vers des pages différentes avec le même texte de lien. Il est important de maintenir une concentration claire sur les mots-clés, surtout en ce qui concerne les liens internes.

  • Les textes des liens internes sont-ils sélectionnés de manière à correspondre au contenu de la page liée ?
  • Les textes des ancres sont-ils les mêmes lorsqu’ils ont le même lien de destination ?

4.2. Nombre de liens sur une page

Les liens internes sont un facteur de classement important et peuvent avoir un effet significatif sur la notation du site Web dans les résultats de recherche Google.

  • Le site Web a-t-il plus de 100 à 200 des liens internes ?
  • Trop de liens sur une même URL affaiblissent la puissance de la liaison, puisque la valeur de chaque destination de lien est divisée par le nombre total de liens existants.

4.3. Structure de liaison verticale

La page d’accueil est souvent la page la plus fréquemment liée, car chaque page secondaire a un lien pointant vers la page d’accueil.

  • La page d’accueil renvoie-t-elle aux pages des catégories ?
  • Les pages des catégories sont-elles reliées aux sous-catégories et aux pages des produits ?
  • Les pages de produits sont-elles reliées aux pages de catégories correspondantes ?

4.4. Structure de liaison horizontale

Plus une page secondaire est liée à l’interne, plus son importance paraîtra importante.

  • Les pages de catégories sont-elles reliées à d’autres pages de catégories pertinentes ?
  • Les pages de produits contiennent-elles des liens vers d’autres pages de produits pertinentes ?

4.5. Liens dans le contenu et le pied de page

Les textes de lien peuvent fréquemment se répéter (par exemple : dans le pied de page), et ils peuvent se composer d’un seul mot.

  • Assurez-vous d’établir un lien vers d’autres pages pertinentes lorsque vous créez un lien interne.
  • Y a-t-il des blocs de liens massifs dans le pied de page au lieu d’une navigation correcte et conviviale ?
  • Le bon texte d’ancrage est-il utilisé dans le pied de page ?

5. Codes d’état et redirections

5.1. Codes d’état

Le code d’état 200 signifie qu’une page Web est accessible. Si vous rencontrez des codes de statut 4xx et 5xx lors de la vérification des codes de statut de votre site Web, vous devriez les corriger dès que possible. Trop d’erreurs ont un effet négatif sur votre classement Google ainsi que sur l’expérience utilisateur. Cet article peut vous aider à identifier et corriger vos pages d’erreur.

  • Existe-t-il des pages d’erreur de code d’état 4xx ou 5xx ?
  • Y a-t-il 302 redirections ?
  • Vaut-il la peine de vérifier s’il n’y a pas une meilleure alternative qu’une redirection 301?

5.2. Utilisation correcte des redirections 301

Les redirections 301 sont très importantes si vous avez supprimé des pages. Vous pouvez rediriger une page supprimée vers une URL actuelle pour vous assurer que les utilisateurs ne tombent pas sur un code d’état 404. Si vous implémentez des redirections, vous devriez utiliser 301 redirections permanentes plutôt que 302 redirections.

  • Les redirections 301 permanentes sont-elles utilisées pour toutes les redirections ? Cela permet d’économiser le budget rampant.
  • Évitez les redirections incorrectes.

5.3. Les redirections mènent directement à l’URL cible

Si la modification d’une URL est impérative, vous devez configurer une redirection 301.

  • Gardez à l’esprit que les chaînes de redirection réduisent considérablement la puissance de liaison de l’URL de destination.
  • Google suggère de ne pas suivre les chaînes de redirection qui ont des redirections multiples.

5.4. Utilisation de JavaScript

Décidez si les fichiers JavaScript doivent être au début du code source ou s’il suffit de les charger à la fin du document HTML.

  • Le contenu est-il affiché en JavaScript ?
  • Les liens sont-ils affichés via JavaScript ? Les objectifs de relations publiques sont-ils attribués ou par hasard ?

5.5. Utilisation des iframes

Les iFrames sont utilisés pour afficher d’autres contenus Web en tant que documents indépendants dans une zone définie du navigateur.

  • Les iFrames sont-ils toujours utilisés sur votre site Web ?
  • Assurez-vous que le contenu important n’est pas placé dans une iFrame.

5.6. Utilisation du flash

En ce qui concerne l’optimisation des moteurs de recherche, il n’y a rien de mal à utiliser le « Flash ». Toutefois, certaines règles doivent être respectées. Le flash ne doit pas être utilisé pour des contenus importants, car les moteurs de recherche ne peuvent pas l’explorer. Par conséquent, assurez-vous qu’aucune page entière n’est construite qu’avec Flash.

6. Temps de chargement des pages

6.1. Temps de chargement des pages importantes

Le temps de chargement d’un site Web est très important pour le classement dans les moteurs de recherche. Elle devrait être réduite autant que possible et peut être affectée par de nombreux facteurs.

  • Les temps de chargement des pages importantes sont-ils trop longs ?
  • Est-ce que la page prend plus de 3 secondes à charger ?
  • Quelle est la durée du « Temps jusqu’au premier octet » ?
  • Les gros fichiers CSS/JS/HTML sont-ils compressés ?
  • La mise en cache est-elle activée ?
  • Gzip est-il utilisé ?
  • La taille des images est-elle optimisée ?
  • Le CDN est-il utilisé pour les images ?

Il existe de nombreux outils différents pour tester la vitesse de page d’un site Web, par exemple l’outil de mesure de la vitesse de page de Google. Dans cet article, nous comparons 6 outils pour tester la vitesse des pages.

6.2. Mobile

Particulièrement avec les appareils mobiles, les utilisateurs s’attendent à des temps de chargement rapides, car ils veulent accéder à l’information désirée aussi rapidement que possible lorsqu’ils sont en déplacement. La convivialité mobile est un facteur de classement depuis le 21 avril 2015.

  • Les pages sont-elles optimisées pour les appareils mobiles ?
  • Existe-t-il une version mobile de la page d’accueil ?
  • Si oui, s’agit-il d’une page mobile, d’un design réactif ou d’un service dynamique ?
  • Des analyses ont-elles été mises en place pour une page mobile séparée ?
  • L’expérience de la page mobile est-elle satisfaisante pour les visiteurs mobiles ?
  • Les visiteurs mobiles ont-ils des intentions différentes de celles des visiteurs de bureau ?

6.3. Redirections mobiles

Lors de la conception de votre page, assurez-vous qu’elle a une bonne ergonomie mobile. Une façon possible de le faire est de rediriger vers une page mobile.

  • Y a-t-il des redirections mobiles défectueuses ?
  • Les visiteurs mobiles sont-ils redirigés depuis l’URL réellement souhaitée (généralement vers la page d’accueil) ?
  • La connexion de la page mobile à la page de bureau est-elle claire ?
  • S’il existe une page mobile (m.domain.com), est-ce que l’URL équivalente du bureau redirige également vers la page mobile avec un rel= »alternate » et un tag canonique ?

7. Orientation internationale

Si des versions internationales de votre site Web sont disponibles, il existe de nombreux facteurs que vous pouvez vérifier lors de la réalisation d’un audit technique SEO.

7.1. Le ciblage par pays est-il activé dans la console de recherche Google ?

Les moteurs de recherche ont généralement différents points de référence pour identifier la langue et l’orientation géographique d’un site Web.

  • Dans la console de recherche Google, est-il spécifié si une page est orientée vers un pays spécifique ?
  • Si la page comporte des sections internationales, sont-elles définies dans la console de recherche Google ?
  • L’alternative hreflang/rel est-il mise en œuvre ?
  • S’il y a plusieurs versions d’une page dans la même langue (par exemple, un /us/ et un /uk/), y a-t-il une copie de la page pour que deux pages indépendantes soient disponibles ?
  • Comment la devise du pays de destination est-elle utilisée ?
  • La langue de l’URL est-elle adaptée à la langue du pays de destination ?

7.2. Google Analytics

Les évaluations de Google Analytics sont détaillées et permettent une analyse fondamentale des données.

  • Le code de suivi analytique est-il implémenté sur chaque page ?
  • Le code d’analyse est-il intégré correctement sur toutes les pages ?
  • Les demandes de recherche interne sont-elles saisies correctement ?
  • Le suivi démographique est-il activé ?
  • AdWords et AdSense sont-ils correctement liés ?
  • Les adresses IP internes sont-elles exclues ?
  • Les paramètres de la campagne UTM sont-ils utilisés pour les mesures de marketing ?
  • Le suivi des événements est-il activé pour les interactions utilisateur souhaitées ?

Conclusion

Tout comme votre propre santé, votre site web peut être maintenu « en bonne santé » grâce à un entretien régulier. Un audit technique SEO est, pour de nombreuses raisons, le moyen idéal pour vérifier la santé de votre site Web. Avec notre check-list, nous vous fournissons un plan avec lequel vous pouvez régulièrement passer en revue les facteurs techniques les plus importants de votre site Web.

Une analyse aussi complète nécessite un certain temps, quelle que soit la taille de votre site Web. La planification à long terme, la réalisation régulière d’audits techniques SEO et la surveillance continue à l’aide d’outils d’analyse Web communs seront rentables à long terme. C’est ainsi que vous pouvez améliorer durablement la gestion de la qualité de votre site web, et vous assurer que votre site web a la qualité nécessaire pour obtenir un bon classement dans les moteurs de recherche.