Web

Comment améliorer le référencement de son site sur Bing ?

Pensé et conçu par Microsoft, Bing fait son petit bonhomme de chemin depuis juin 2009. En août 2010, Yahoo se lance dans l’utilisation de la nouvelle plateforme, et on le retrouve plus tard aux États-Unis, puis au Canada.

Ces diverses utilisations du moteur de recherche ont suscité une hausse de ses parts sur le marché du numérique. Dès lors, une amélioration du référencement des sites s’impose afin de leur donner plus de visibilité sur la plateforme. Alors, si vous êtes propriétaire de domaine sur Bing Webmasters Tools, découvrez ici comment mieux référencer votre site.

A lire également : Comment protéger ses données en ligne ?

Quelques consignes élémentaires

Bing Webmasters Tools a de nombreux points communs avec Google. Autrement dit, le référencement naturel sur ce moteur de recherche se base sur l’utilisation des balises title uniques et pertinentes.

Bien évidemment, les titres et sous-titres doivent comporter des mots clés qui donnent un aperçu du contenu. Ensuite, la balise méta doit être proposée de façon à ce qu’elle soit une description succincte de votre contenu.

A découvrir également : Google Stadia : quels seront les jeux disponibles ?

Le maillage des textes et la formulation d’un plan (pour le site XML) sont aussi importants sur Bing. Et pour finir, il est essentiel de concevoir des fichiers Robots.txt. Toutefois, si vous souhaitez en apprendre davantage sur le référencement d’un site, n’hésitez pas à consulter le site repertoirepro.fr.

Créer des liens sortants et entrants

Selon les principes du moteur de recherche Bing, l’optimisation du référencement d’un site peut se faire grâce à des liens entrants. Autrement dit, créer des liens externes est une belle astuce pour insérer votre site parmi les premiers résultats de recherche.

L’essentiel ici est donc de s’attarder sur la qualité de vos blacklinks, afin d’avoir une bonne popularité. Toutefois, il faut noter que la règle ne s’applique pas uniquement aux liens entrants. Sur Bing, une attention particulière est aussi accordée aux liens externes. C’est grâce à eux que les contenus associés à une publication sont suivis, car jugés pertinents.

Création et disposition de contenu

Pour être visible sur la toile, une page a besoin de contenus. Alors, autant que possible, ajoutez de nouveaux contenus à votre page et ne manquez pas de miser sur la qualité. Contrairement à d’autres moteurs de recherche, Bing apprécie fortement les textes relativement longs.

Selon quelques experts du référencement naturel, un article doit contenir au minimum 350 mots pour être remarquable sur Bing. Au-delà de la qualité et de la longueur, Bing met un accent particulier sur la répartition des contenus, suivant les thématiques abordées. Ici, notez que l’élaboration d’un plan de site vous facilitera la tâche.

Sur le site à référencer, le niveau d’arborescence doit être faible, c’est-à-dire accessible en trois clics au plus, depuis la page d’accueil. Pour finir, retenez que seules les pages contenant des images peuvent aller au-delà des 150 KB.

Création de format URL

Bing apprécie les URL courtes et simples. En effet, c’est sous ce format que le moteur de recherche parvient à ranger, mémoriser et indexer l’URL. Par ailleurs, assurez-vous que l’URL est stable, au risque de subir les pénalisations de Bing.

Celles-ci peuvent se manifester par exemple par une annulation du lien entrant. Ce qui aura par la suite des conséquences sur l’indexation des pages dont les URL ont été modifiées.