Quelles sont les étapes à suivre pour créer un chemin de conversion ?

Un chemin de conversion est un trajet durant lequel le simple visiteur devient un prospect, voire un client. Pour le créer, il faut évoluer étape par étape.

Créer du contenu attrayant

Un visiteur est à la base un passager. Il navigue entre plusieurs plateformes à la recherche d’un produit ou d’une offre. Il n’a pas l’intention de choisir n’importe quel produit. S’il est bien installé chez lui au moment de la recherche sans urgence enregistrée, il peut se déconnecter sans l’avoir trouvé. Cela veut dire que rien ne prouve qu’il veuille forcément le produit ou qu’il s’arrêtera sur votre page en particulier. Pourtant, il faut que cela se fasse pour qu’il devienne un prospect. Vous êtes alors invité à amorcer la première étape de création du chemin de conversion.

A voir aussi : Pourquoi acheter des fichiers email ?

Pour cette première étape, il faut que le futur client soit captivé, qu’il reste sur le site et qu’il veuille découvrir tout ce qui s’y trouve. Pour en arriver à ce résultat, vous devez créer de bons contenus. Cela lui permet d’aboutir à votre premier objectif : attirer. L’attirance doit se faire via toute la gamme d’outils de marketing digital. Tous les sens du visiteur sont sollicités, afin qu’il ne bouge point, plutôt qu’il appuie sur le premier bouton.

Inciter à l’action

Une fois que le futur client est à votre disposition, il va fouiller toute la plateforme. S’il s’en va juste après, cela n’aurait servi à rien. Il est alors question de le retenir ou tout au moins de le pousser à progresser. C’est pour cela que l’on vous conseille de le rediriger vers une autre page.

A lire également : 6 étapes pour lancer une stratégie de marketing numérique

Sur le site, il doit y avoir un contenu captivant, attrayant, riche, et surtout, adapté. Au-delà de cela, il doit y avoir l’incitation ou l’éveil de la curiosité. Ainsi, l’on ne met pas à sa disposition tous les détails. Il faut qu’il en ait envie et qu’il appuie sur une offre de détails. Une fois qu’il en est à cette étape, cela suppose qu’il est intéressé par ce qu’il voit, lit ou entend. C’est le moment propice pour le mener jusqu’à la fin du parcours.

Collecter les données

C’est la page de collecte de données qui suivra l’étape d’incitation à l’action. C’est dire que lorsque le visiteur fait l’action de désir de la page suivante pour plus de détails, il est orienté vers la page de collecte de données. A ce stade, l’on recueille toutes les données sur le futur client. Il est invité à donner toutes les précisions requises. Il s’agit de l’enregistrer pour mieux l’étudier.

Le client a l’obligation de renseigner cette page de collecte de données pour pouvoir accéder aux détails qui l’intéressent. Pour cette page, précisément, il doit y avoir des options pratiques pour que l’opération soit rapide, concise et efficiente.

Cette base de données ainsi constituée va permettre de faciliter ses offres, de les renforcer ou de les rediriger. On s’en servira pour mieux connaître sa cible et en assimiler les nuances. S’il y a lieu de passer à une optimisation, l’on enclenche le processus.