Ces entreprises qui ont changé le Black Friday

Depuis quelques années, un sentiment de défiance envahit certaines entreprises françaises au moment du Black Friday. D’abord, parce que les PME ont bien souvent du mal à s’aligner sur les propositions de la grande distribution et également parce que cet évènement ne trouve plus nécessairement d’échos auprès des consommateurs les plus avertis. Certaines sociétés ont donc décidé de prendre le Black Friday de contrepied. 

Reverser les bénéfices du Black Friday à des associations

Certaines entreprises françaises ont choisi de détourner le Black Friday pour en faire une journée solidaire. C’est ce que propose le Petit Vapoteur par exemple. Le 25 novembre dernier s’est déroulée la 5e édition de son Black Friday solidaire. Le principe est très simple. Tous les bénéfices TTC réalisés durant les 24h du Black Friday seront intégralement reversées à six associations partenaires. Cette année, les associations concernées étaient :

A lire aussi : Marketing digital musical et réseaux sociaux : ce qu’il faut savoir

  • La Chaîne de l’Espoir
  • Les Restos du cœur
  • Planète Urgence
  • Zoo-refuge La Tanière
  • Mécénat Chirurgie Cardiaque
  • Rêves

Cette année la somme qui a été reversée à ces 6 associations a atteint les 410 086 euros. C’est un nouveau record par rapport aux années précédentes. L’année dernière, la cagnotte atteignait 383 313 euros.

Rejeter le Black Friday avec humour

Beaucoup de petits commerçants ont décidé de rejeter purement et simplement le Black Friday en décidant de ne pas proposer de réductions à ce moment-là. Cela ne veut pas pour autant dire qu’ils ne proposent jamais de soldes. Simplement, ils estiment que ce jour n’est ni bénéfique pour eux, ni pour le client, et ils n’hésitent pas à faire des traits d’humour dans leurs publicités.

A lire également : Marketing d'applications mobiles, les stratégies