Comprendre les différents types de logiciels malveillants et comment les éviter

Les logiciels malveillants sont des programmes informatiques dont la conception a été réalisée dans le but de créer des dommages à un ordinateur, à ses données ou à ses utilisateurs. Ils se déclinent en différents types, y compris les virus, les chevaux de Troie, les vers, les ransomwares, les spywares, etc. Chacun d’eux possède un mode d’action qui lui est spécifique. Cependant, ils ont une même finalité : compromettre la sécurité et le fonctionnement d’un système informatique. On vous donne des astuces pour éviter ces logiciels.

Qu’est-ce qu’un logiciel malveillant ?

Désigné en anglais “malware” signifiant “malicious software”, un logiciel malveillant est un programme informatique nuisible qui peut attaquer un ordinateur et compromettre ses données ou porter préjudice aux utilisateurs. Il peut prendre diverses formes, en fonction de son mode d’action et de son objectif.

A découvrir également : Pourquoi doit-on disposer d'un logiciel de sécurité internet ?

Comment un logiciel malveillant peut infecter un ordinateur ?

Il existe différentes manières par lesquelles votre ordinateur peut être infecté par les logiciels malveillants. Par exemple, cela peut arriver lors d’un téléchargement de fichiers suspects, ou de l’ouverture de pièces jointes malveillantes. C’est également le cas, lorsque vous cliquez sur des liens frauduleux, ou utilisez des supports amovibles infectés.

L’installation d’un logiciel malveillant sur votre ordinateur peut provoquer des dommages tels que le vol des informations personnelles ou financières, le cryptage ou la suppression des données, l’affichage des publicités indésirables, le ralentissement ou le blocage du système, etc.

A découvrir également : L’intelligence artificielle dans la cybersécurité 

Quels sont les principaux types de logiciels malveillants ?

Les logiciels malveillants se déclinent en plusieurs types. Voici les plus courants d’entre eux :

Le virus

Il s’agit d’un type de logiciel malveillant qui s’attache à un autre fichier et qui se propage au moment d’exécuter ce dernier. Il peut entraîner la modification ou la destruction de son contenu ou de celui d’autres fichiers sur l’ordinateur. Par exemple, un virus peut causer la suppression des données, l’affichage des messages d’erreur, le changement du fond d’écran, etc.

Le cheval de Troie

Ce type de logiciel malveillant se présente comme une application légitime ou utile, mais qui cache en réalité, une fonction malveillante. Un cheval de Troie peut provoquer l’ouverture d’une porte dérobée sur le système et favoriser l’accès à distance de votre ordinateur au pirate.

Au nombre des actions indésirables du cheval de Troie, il y a le vol des informations personnelles ou financières, l’installation d’autres logiciels malveillants, le contrôle de la webcam ou du microphone, etc.

Le Ver

Dans son mode d’action, ce logiciel malveillant se reproduit et se diffuse de manière autonome sur le réseau. Il peut être à l’origine de la consommation de la bande passante et du ralentissement du système.

Parmi les actions nuisibles du ver, on note l’envoi des e-mails ou des messages contenant des liens infectés à tous les contacts de l’ordinateur, la saturation des serveurs web, la création des failles de sécurité, etc.

Le Ransomware

Le principe du ransomware est de crypter les données de l’utilisateur et de demander une rançon pour les déchiffrer. Ce logiciel malveillant peut rendre impossible l’utilisation de la machine et vous fait perdre définitivement vos données.

Si un ransomware attaque votre ordinateur, vous pouvez voir un message menaçant sur l’écran. Celui-ci peut apparaître vous notifiant un délai à respecter pour payer une rançon au risque de subir une suppression de vos données.

Le Spyware

Le principe de fonctionnement de ce logiciel malveillant est d’espionner l’activité de l’utilisateur et de collecter ses informations personnelles ou confidentielles. En plus de violer la vie privée de celui-ci, il peut le soumettre à des risques d’usurpation d’identité ou de fraude.

Par ailleurs, le spyware est réputé pour procéder à un enregistrement des frappes au clavier, des sites web visités, des mots de passe saisis, des coordonnées bancaires, etc.

Comment se protéger des logiciels malveillants ?

logiciel malveillant

Pour éviter de subir les désagréments des logiciels malveillants, voici quelques moyens de prévention essentiels à adopter :

  • Utiliser un logiciel antivirus à jour et analyser régulièrement le système ;
  • Ne pas visiter des sites web non sécurisés ou douteux et de télécharger des contenus illégaux ou piratés ;
  • Éviter d’ouvrir des e-mails ou des messages provenant d’expéditeurs inconnus ou non fiables et de cliquer sur des liens ou des pièces jointes suspects ;
  • Sauvegarder régulièrement ses données importantes sur un support externe ou dans le cloud ;
  • Utiliser des mots de passe forts et uniques pour ses comptes en ligne et activer l’authentification à deux facteurs si possible.

Grâce à ces mesures, il est possible de limiter les risques d’infection par des logiciels malveillants et de protéger votre ordinateur, vos données et votre vie privée.

Les logiciels malveillants sont des menaces réelles et constantes pour les utilisateurs d’ordinateurs. Il est donc important de comprendre les différents types de logiciels malveillants et comment les éviter. En adoptant des bonnes pratiques de sécurité et en utilisant un logiciel antivirus efficace, vous pourrez préserver la santé de votre système et la sécurité de vos données.