Les changements apportés à Android Q pourraient paralyser les applications d’automatisation

Nos smartphones ont beaucoup de potentiel pour nous faciliter la vie. C’est grâce à des applications telles que Tasker et IFTTT où les utilisateurs peuvent configurer diverses tâches qui peuvent être automatisées sans avoir besoin d’aucune entrée de l’utilisateur, comme allumer automatiquement vos lumières quand vous rentrez chez vous, et les éteindre quand vous quittez le voisinage du WiFi de votre maison.

Malheureusement, Android Q pourrait finir par paralyser certaines des capacités d’automatisation de ces applications. Selon Android Police, il a été découvert qu’Android Q supprimera la possibilité pour les applications d’activer ou de désactiver le WiFi sans l’intervention de l’utilisateur. Ce changement est fait au nom de la protection de la vie privée de l’utilisateur et aussi pour des raisons de sécurité, où les logiciels malveillants pourraient abuser de l’accès à ces fonctions.

A lire également : Les futures montres intelligentes LG pourraient être dotées d'un affichage sonore.

Qu’est-ce que cela signifie pour l’utilisateur final ?

Si vous avez des routines d’automatisation qui nécessitent la possibilité d’activer ou de désactiver automatiquement le WiFi, vous serez maintenant accueilli par une invite qui vous demandera de l’activer ou de le désactiver manuellement vous-même. Cela tue essentiellement toute forme d’automatisation puisque le processus est ruiné par les utilisateurs qui doivent s’occuper de l’invite.

A voir aussi : Les écouteurs sans fil primés d'AUKEY sont en vente au prix de 87,99 $ avec coupon exclusif.

Google a également suggéré aux développeurs d’utiliser le nouveau panneau de configuration, qui permettra aux utilisateurs de basculer certaines fonctionnalités sans avoir à quitter l’application et aller dans leurs paramètres.

Cela dit, il faut noter qu’Android Q est toujours en version bêta, ce qui signifie que certaines choses pourraient changer avant la version finale, donc il y a une chance (même si c’est une petite) que Google décide de ne pas aller de l’avant avec ces changements. De plus, Google a par le passé fait quelques exceptions pour certaines applications telles que Tasker, alors qui peut dire qu’ils n’auront pas d’exception cette fois-ci ?

Source : Google (via Android Police)