Bourse : comment sécuriser ses gains ?

Investir sur les marchés financiers est quelque chose de palpitant et risqué à la fois. Il est possible de gagner, mais aussi de perdre, les cours variant continuellement. Alors une fois en position bénéficiaire, mieux vaut mettre en place une stratégie pour sécuriser ses gains et limiter les risques. On vous propose quelques solutions.

Vendre les actions de certaines entreprises

Il est bien connu que les marchés financiers sont incertains et ne cessent d’évoluer. Lorsque le contexte économique devient difficile, c’est l’endettement des entreprises qui devient leur principal point faible. C’est à ce moment-là qu’il vos mieux sécuriser ses gains et revendre ses actions. Car lorsqu’une société dépose le bilan, les actionnaires perdent la totalité de leurs investissements la plupart du temps. Mieux vaut donc s’assurer de la solvabilité d’une entreprise avant d’investir, mais aussi que les actions ne soient pas trop endettées. De cette façon, les risques de ne pas passer les conjonctures les plus complexes sont minimes. Voici les ratios à prendre en compte :

A découvrir également : Quelle solution collaborative pour une communication unifiée ?

  • S’il est supérieur à 1, la société a un endettement jugé conséquent.

  • S’il est compris entre 0,75 et 1, 75 à 100 % des capitaux propres sont financés par la dette.

    A lire également : Comment obtenir les dimensions parfaites pour votre dépliant à 3 volets

  • S’il est compris entre 0,50 et 0,75 %, le ratio d’endettement est jugé convenable.

  • S’il se trouve entre 0,25 et 0,50 %, le ratio est bon.

  • En-dessous de 0,25 % le ratio est considéré comme excellent.

Diversifier son portefeuille pour limiter les risques

Sécuriser ses gains passe aussi par le fait de diversifier son portefeuille. L’idée est alors de posséder un nombre minimal de positions, dans l’idéal 25. Cela correspond à une perte de valeur équivalente à 4 % de celle du portefeuille dans le cas où une position serait perdue. Il est aussi recommandé de procéder à des diversifications sectorielles et géographiques. La seconde, notamment, présente l’avantage d’une sélection d’actions au sein de divers pays.

Sachez aussi qu’il est envisageable de choisir d’avoir un portefeuille avec plus de 25 valeurs, dans l’optique de réduire toujours plus les risques. Au contraire, dix valeurs nécessiteront d’avoir une excellente expertise. Mais attention, en cas de perte d’une position, c’est 10 % du portefeuille qui disparaît.

Se couvrir avec des produits dérivés

Il faut savoir que les actions peuvent être couvertes, ce qui permet de limiter les risques. Il est alors possible, notamment, d’investir dans des EFT pour protéger un portefeuille. L’avantage de ces produits reste qu’ils ont pour objectif de reproduire l’évolution d’un indice boursier avec effet de levier. Dans la même lignée, il est possible de se tourner vers les produits dérivés. La seule chose à prendre en compte reste leur complexité. Mieux vaut donc se renseigner sur le sujet avant de se lancer dans l’optique de maîtriser les notions et subtilités diverses. Attention aussi, ces produits dérivés interviennent généralement en trading et non en investissement à moyen, voire long terme. Un investisseur devra donc rester vigilant quant aux effets de levier, qui demeurent à double tranchant.

Dans tous les cas, il est important de maîtriser un minimum la question des investissements en Bourse avant de se lancer. Le but restant de sécuriser au mieux ses actions en anticipant, par exemple, les évolutions du marché.